Interview

Récemment j’ai eu la chance de répondre aux questions de Denise Pion pour le site en ligne Prontophoto. Un grand merci pour le temps et l’énergie consacrée.

En voici un extrait :

 

Le maître mot quand on parle d’art, c’est la création. Mais il y a aussi l’inspiration qui constitue son premier pilier. Et dans la plupart des métiers de création, il est de coutume de dire que l’imagination est la limite du créateur. C’est aussi ce que comprend un créateur comme Draz.

Pour être exact, c’est un photographe professionnel. Il a commencé tout seul, donc autodidacte. Il aime travailler seul aussi, car cela lui permet de rester le maître de tout le processus de création de la photo. 

“L’apprentissage est parfois plus stimulant que la réalisation elle-même. J’ai donc commencé par de la photo de rue, puis je me suis ensuite naturellement dirigé vers le portrait. En ce moment je crée des séries que j’espère pouvoir exposer un jour” a t-il fait savoir.

 

Pouvez-vous partager plus d’informations sur votre entreprise, tel que l’historique de celle-ci ?

 

J’ai créé Draz Foto en 2016, donc c’est une entreprise toute jeune. J’ai mis beaucoup de temps à franchir le cap du professionnalisme, j’ai écouté quelques personnes proches qui m’ont poussé dans cette voie. Depuis trois ans j’ai déjà vécu de belles expériences, fait plusieurs rencontres inspirantes. Aujourd’hui je suis très heureux de l’avoir fait.

Pouvez-vous nous parler de votre vision de la photographie ?

 

La photographie est un moyen d’expression, elle permet d’explorer sans cesses de nouvelles techniques, que ce soit par les nouvelles technologies, ou par des procédés les plus anciens. Sa vision, son histoire, ses émotions… chaque photographe partage son énergie. Tout le monde peut avoir sa place en photographie.

 

Quelle marque d’appareil photo utilisez-vous ?

 

Je n’ai pas d’attachement à une marque en particulier, j’ai commencé sur un Canon. (Raison purement pratique.) Je continue à utiliser ces boitiers que je connais bien pour mes prestations.

En streetphotography, en fonction de l’envie du jour j’alterne entre un hybride, ou de l’argentique. Un ami passionné m’a permis de goûter au moyen format et l’approche était vraiment intéressante, dans la rue les gens sont plus curieux. Pour la suite j’envisage de m’offrir une petite chambre photo en 5×7 pour divers projets en tête.

 

Comment conciliez-vous l’expression de votre créativité et les demandes des clients auxquels vous devez répondre?

 

C’est très simple, je fonctionne beaucoup au ressenti. Si un projet me plait et que le client est sensible à la photographie alors ce sera une bonne collaboration, donc j’accepte.

 

 

 

 

Pour retrouver l’intégralité ainsi que les photos qui l’accompagnent rendez vous :

https://www.prontopro.fr/blog/photographe-autodidacte/


Enjoy !

www.draz -foto.com

Pour recevoir la newsletter :

[Total : 0    Moyenne : 0/5]
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire